« Je dois beaucoup bosser pour que le public ne se rende pas compte que je ne suis pas si drôle que ça »

Pour son passage au festival suisse « Morges-sous-rire », interview de Vérino par le journal suisse 20 minutes.

Lire l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *